Eco2scop

Généralités sur l’isolation en bottes de paille

La paille, sous forme de bottes agricoles de petite dimension, est un excellent isolant. Elle cumule plusieurs qualités, ce qui nous pousse à la proposer pour différents usages.
- Son coefficient d’isolation est très correct : lambda de 0,045 (par exemple, pour un mur avec enduit d’un côté et bardage de l’autre, on obtient un R de 7,8 alors que la RT 2005 ne réclame que 2,8)
- Elle est disponible dans de grandes quantités et à des prix-matière très bas.
- Il n’y a pas de risque de manque, ni pour l’agriculture ni pour le bâtiment à l’échelle nationale.
- C’est un matériau sain, elle ne dégage pas de poussières nocives pendant le chantier ou après.
- Son "standard" en épaisseur de 35 cm pousse à bien isoler.
- Sa production largement dispersée permet de se fournir localement.
- l’achat de produits directement auprès des agriculteurs, pourrait permettre le maintien d’une agriculture paysanne.

Mais ses qualités sont aussi ses défauts principaux :
- Sa grande disponibilité et sa production décentralisée ne motivent aucun grand investisseur à la promouvoir.
- Sa cote "standard" agricole est une contrainte forte lors de sa mise en œuvre.
- Le travail avec des bottes de paille n’est pas le même qu’avec les autres isolants, il est donc obligatoire de se former spécifiquement à cette technique.

Enregistrer au format PDF impression