Eco2scop

Isolation laine de bois en sous toiture

La laine de bois est un matériau très en vogue. Les panneaux sont légers, faciles à couper, et offrent donc une bonne rapidité d’exécution.
Nombreux sont ceux qui trouvent que les laines de bois sont hors de prix et ils ont raison. Cela dit cette remarque se base sur une comparaison avec la laine de verre premier prix. Ces deux matériaux sont très éloignés en terme de performances.

Pourquoi utiliser la laine de bois ?
On peut le dire aujourd’hui, la laine de bois est à la mode dans les milieux écolos. Un matériau aux performances thermiques excellentes, issu des déchets de la filère bois, produit sans colle ajoutée "ou presque". Les panneaux semi-rigides sont composés de déchets de bois défibrés, liés à chaud, grâce à la résine qu’ils contiennent et une faible dose de colle (il ne faut pas se le cacher) selon les fabricants.
Composé à 99,99% de matière végétale, ce produit fait partie des matériaux que l’on nomme puit de carbone, car leur production nécessite moins de CO2 que ce qu’ils en contiennent. Ce carbone a été fixé par les arbres dans les cinquante dernières années. En le stockant dans nos maisons on l’empêche de retourner dans l’atmosphère. Pour donner quelques chiffres une maison classique nécessite pour sa construction l’émission d’environ 200 Kg de CO2 par m2, alors qu’une maison en structure bois et isolants végétaux stocke environ 1,8 tonne de CO2 par m2.
C’est une solution d’isolation de toiture séduisante dans ce cas précis, où nous ne pouvions pas déposer la couverture. Nous étions forcés de travailler par en-dessous. Les panneaux sont légers, faciles à couper, et offrent donc une bonne rapidité d’exécution.

Nombreux sont ceux qui trouvent que les laines de bois sont hors de prix et ils ont raison. Cela dit cette remarque se base sur une comparaison avec la laine de verre premier prix. Ces deux matériaux sont très éloignés en terme de performance. S’ils sont équivalents en hiver, l’été la laine de bois est bien meilleure car elle peut absorber une bien plus grande quantité d’énergie. Un autre argument est la quantité d’énergie phénoménale qu’il faut pour produire les laines minérales. Le choix des laines de bois reste encore un acte militant.

débutMise en placePremière couchePremière couche poséeDeuxème couche
La couche finitionfin de chantierfin de chantier

Enregistrer au format PDF impression