Eco2scop

les enduits sur paille à Grenoble

Sur les ossatures bois isolées en bottes de pailles, l’isolant nous sert aussi de support d’enduit. Nous rajoutons juste de la fibre alite (long copeaux de bois cimentés et moulés en plaque de différentes épaisseurs) sur les montants de l’ossature car le mortier et le bois ne font pas bon ménage.
[|

Sur le module Arkétype place Grenette à Grenoble, nous avons réalisé le gobeti (première couche d’accroche) avec un mélange de 1 volume de chaux pour 2,5 volumes de sable et projeté à la machine. En effet, la première couche d’enduit sur paille ne peut-être envoyé à la truelle car le support est trop souple, il est soit appliqué à la taloche soit projeté à la machine.
Ce procédé permet une rapidité d’exécution pour une moindre fatigue des ouvriers comparé à l’application à la taloche.
Une fois la première passe mise en place, nous passons une règle pour racler les bosses et faire apparaitre les creux que nous venons combler lors de la deuxième passe. Ensuite, nous passons les murs à la taloche pour incruster les brins de paille qui dépassent dans l’enduit. C’est une opération importante qui nous permet d’avoir des murs relativement lisses pour la couche suivante.
Une fois les murs dressés, nous pourrons projeter le corps d’enduit après une semaine de séchage.

Enregistrer au format PDF impression