Eco2scop

Ossature bois isolée en paille pour une maison et une miellerie autour de Gap (05)

Ce projet très cohérent est porté par un couple. Ils ont programmé de construire à moindre coût leur habitat, groupé avec leurs locaux professionnels.
Pour cela ils ont intégré une forte part d’auto-construction assistée.

Notre lot concerne l’ossature, la charpente, l’isolation de la toiture, la couverture et la première couche d’enduits terre sur la paille. Nous participons également pour une grande part à l’assistance. Nous formons les propriétaires pour la pose des fenêtres, la pose de la paille dans les murs et pour la réalisation des murs capteurs. Nous passons aussi de nombreuses heures à les conseiller sur différents points particuliers (bardage, cloisonnement, choix des vitrages, aménagement...).

Le permis de construire à été dessiné par un architecte, il avait prévu que le bâtiment soit réalisé en briques de terre cuites alvéolaires. Nous avons travaillé avec nos clients afin d’adapter celui ci aux contraintes de construction et d’auto-construction, et d’améliorer la thermique (nous avons poussé à la mise en place de murs capteurs passifs, l’agrandissement des débords de toitures, la réalisation d’une isolation périphérique de la dalle...)

Nous arrivons sur le chantier après le passage d’un maçon très soigneux qui à réalisé une dalle (parfaitement plane et d’aplomb). N’ayant pas encore d’atelier nous nous faisons livrer le bois sur place, et réalisons tout in situ. Nous commençons par implanter les lisses basses, puis réalisons les pans d’ossature que nous relevons au fur et à mesure. Ceux-ci sont contre ventés temporairement de l’intérieur. Nous posons ensuite les plaques d’OSB qui rigidifient le plan des murs, nous dressons les poteaux servant de support aux pannes. Sur ce chantier nous n’avons utilisé que du mélèze de pays, pour éviter les désagréments de séchage nous utilisons de petites sections que nous clouons les unes aux autres.
En toiture de l’habitation nous utilisons des chevrons porteurs réalisés en poutres composites de 40 cm de haut (mélèze et OSB classe E1 pour l’émission de COV). Ces chevrons créent des caissons aux côtes des bottes de pailles. La sous toiture est en OSB, le dessus du caisson est en DFP (pare-pluie rigide en laine de bois). La couverture est une couverture conventionnelle : contre latte, pannelette et bac acier.
Pour la miellerie nous avons posé des poutres composites préfabriquées de marque Steïco, de 36 cm de haut qui nous permettaient de gagner du temps de réalisation (l’hiver arrivait).
A la rupture de niveau entre les 2 toitures de l’habitation nous avons installé un coffre isolé avec de la laine bois.

Un diaporama :
dalle de départmontage de l'ossature 1montage de l'ossature 2montage de l'ossature 3
contreventement 1contreventement 2coffre de toitureremplissage paille
Et quelques autres vues :
mise en place du poteau poutreface sud mielleriecaisson vide, caisson remplipaille, part pluie, support de toiturecouverturecouverture

Ce chantier illustre bien la souplesse de l’ossature bois et de l’isolation paille. La structure est principalement constituée par l’ossature des murs pignons et gouttereaux. Elle est complétée par une ligne de poteaux qui portent la panne faitière. La structure est différente pour l’habitat (enduits intérieurs sur paille) et pour la miellerie (mur coffre pour finition peinture alimentaire).

Enregistrer au format PDF impression